The organization of pole camps in beautiful places !! Loa Koalita is honest about what it is to follow her dreams…

June 29, 2017

In english at the end of this article **********

 

Organiser des camps de pole dance dans des lieux magnifiques !! Loa Koalita est honnête sur ce que c’est que suivre ses rêves… 

 

Notre équipe: Vous publiez toujours des belles photos sur les réseaux sociaux. Est-ce votre vie de tous les jours ?

 

Loa: J’ai un côté de « rêveuse », à croire que tout est possible quand on s’y donne les moyens. J’ai mené des projets avec succès, que d’autres considéreront peut être comme des échecs d’ailleurs. A chacun ses critères de jugement. Mon camp de pole dance au Sri Lanka m’a montré beaucoup de choses, toutes les participantes en sont reparties ravies, j’ai de mon côté rencontré des personnes formidables et tout cela est une grande réussite selon mon point de vue !! J’aime montrer des photos des beaux moments. Mais bien sûr, les photos ne sont pas révélatrices de tout, les relations à distance, le fait que je n’ai pas d’adresse fixe depuis un an, les nombreuses heures à travailler derrière mon ordinateur, les difficultés de douane… Pour des personnes proches, ce n’est pas un « bon travail » et c’est bien dommage que je ne travaille plus à un bureau 38h par semaine afin de me construire un avenir et suivre une voie traditionnelle.

 

Notre équipe: Vous avez aussi travaillé en entreprise, quand avez-vous décidé de changer de voie ?

 

Loa: J’ai écouté mon cœur et mon cœur m’a éloigné petit à petit des sentiers battus. Cela a commencé par un voyage, puis un plus long, puis ma découverte de la pole dance a été l’apothéose. J’avais toujours aimé la danse et le sport en général que je pratique depuis toute petite mais avec la pole dance une passion est née. Quelques années plus tard, j’ai démissionné d’un « bon travail », un poste de chef de projet Organisation, et j’ai décidé de rendre mon appartement. J’insiste sur le mot « décidé » et je me suis à vrai dire corrigée en remarquant que j’avais initialement écrit « dû ». Le propre de suivre ses rêves, c’est de décider de sa vie et de son avenir. J’ai rendu mon appartement pour pouvoir vivre avec moins, utiliser mon argent différemment, voyager, vivre des moments « magiques » et en faire profiter les autres. Au moins de manière temporaire, c’est mon plan de vie à l’instant T. On verra de quoi sera fait l’avenir.

 

Notre équipe: Pensez vous que le choix de vivre de son rêve au moins quelques temps est une chose facile ? Ne pas assumer ses responsabilités en quelques sortes ou les repousser ?

 

Loa: Non, bien au contraire. Ce n’est souvent pas le chemin le plus facile, il faut le planifier, s’organiser. Cela peut aussi créer une sorte d « isolement social » si vous aviez l’habitude de bavarder avec vos collègues en entreprise et que vous changez d’emploi ou même de ville, de façon de vivre. Si vous vivez en plus une période un peu « creuse », le temps de tout organiser, cela sera d’autant plus difficile que vous aurez plus de temps pour penser, vous poser des questions sur vous-même, parfois devoir justifier vos choix à votre entourage. Mais c’est le moment de travailler sur votre objectif, ça vous poussera à progresser et c’est alors que ces doutes disparaîtront. Il faut faire des choses qui vous ressemblent et vous mènent vers un épanouissement personnel.

 

Notre équipe: Avez-vous toujours été soutenu dans vos choix ?

 

Loa: Quelques personnes, des proches, auront tenté de m’en dissuader, souvent par peur. J’ai lu récemment un livre qui dit de ne pas laisser aux autres l’occasion de vous dire non : « lancez-vous et justifiez-vous après ». Chacun suit ses chemins et ses plans de vie, qui évoluent aussi au grès des rencontres, des expériences et de sa vie. Suivez vos inspirations. D’autres personnes ont toujours été là pour moi et c’est primordial aussi!

 

Notre équipe: Pouvez-vous donner quelques conseils pour des personnes qui souhaitent se jeter à l’eau dans un projet ?

 

Loa: Ils sont de bien identifier vos priorités. Je vous conseille aussi de bien planifier vos besoins financiers ou d’économiser avant pour ne pas vous mettre dans une situation difficile. Regardez autour de vous, avez-vous des amis ou de la famille qui peut vous héberger quelques temps au besoin ? Il est important de bien s’entourer et de trouver vos « muses », les personnes qui vous donneront envie d’avancer. Suivez vos inspirations, planifiez-les et si quelques fois vous n’y croyez plus, ayez une personne dans votre entourage qui vous servira de coach pour vous re-booster, une personne qui croira toujours en vous. Enfin un dernier conseil à adopter après une «mauvaise journée » ou même tous les jours, listez 3 choses qui vous ont rendu heureux dans la journée (un bon petit déjeuner, une gentille attention de la part de quelqu’un, une action réalisée, …) et vous vous rendrez compte que votre journée était bien meilleure que vous ne l’imaginiez !!

 

Notre équipe: Un dernier mot pour finir ?

 

Loa: Oui, j’espère que ce témoignage pourra aider certaines personnes à se projeter dans leurs rêves. Lors de chacun de mes camps de pole dance, j’aime partager sur mes expériences et faire prendre conscience à mes clientes de la beauté de la nature, de la richesse des rencontres, etc. J’essaie en quelque sorte de transmettre une partie de mon rêve. Le choix des lieux de mes camps de pole dance est primordial en cela qu’il doit favoriser un sentiment de bien être et une liberté d’expression.

 

Anglais **********

 

Our team: You always publish beautiful pictures on the social networks. Is it your everyday life?

 

Loa: I am a dreamer and I believe that everything is possible if we provide ourselves the means to succeed. I have lead successful projects, which other people may consider as a failure. Everyone has his own judgment criteria. My pole camp in Sri Lanka has shown me a lot of things, all the participants were really happy, I have met amazing people and all of this was a huge success according to my point of view! I like to show pictures of the beautiful times. But of course, pictures don't reveal everything: long distance relationships, the fact that I don't have a fix address since one year, the huge amount of time working on a computer, the customs problems... For some relatives, it is not a "good job" and it is a shame that I am not working any more in an office to build myself a safe future and traditional path. 

 

Our team: You have worked before in a company, when did you decide to turn away from your path?

 

Loa: I have listened to my heart and it led me step by step off the beaten tracks. This has started by a trip, then a longer one and finally the discovery of the pole dance. I have always liked dancing and practicing sports but the pole dance was a real love. A few years later, I have resigned a “good job”, as I was working as project manager, and I have decided to stop my flat lease. I want to point out the word “decided” and I had to correct myself because I had first written “I had to stop”. But one characteristic of following our dreams is to decide of our life and future. I gave back my flat to be able to live with less, to use my money differently, travel, live “magical” times and make others enjoy. At least it is my plan for now. We will see what the future will be.

 

Our team: Do you think that the choice to follow our dreams is easy? A sign to be not responsible?

 

Loa: No, it is the opposite. It is often a difficult path. People have to plan and organize it. They can fill a little ‘isolated” if they were used to spend time with their colleagues or if they move to a different city, change their way of living. Besides, if they have too much “free time”, while everything is organized according to their plans, it is even harder because they will ask themselves a lot of questions, sometimes they will have to justify their choices to relatives. But it is the time to work hard on their objectives and to progress. Then all doubts will disappear. People should do things they are comfortable with, and things that lead us to a personal fulfillment.

 

Our team: Have you always been supported in your choices?

 

Loa: A few people have tried to discourage me. I have recently read a book that says to not give the opportunity to stop you: “do it and justify after”. Everybody follow their paths that might change according to meetings, experiences and life events. Follow your inspirations. Some other people have always been here for me and it is also very important!

 

Our team: Can you give some advices to people who want to start a new project ?

 

Loa: You should well identify your priorities. I also recommend you to evaluate your financial needs or to save money before to be sure not to end up in a difficult situation. Look around you, do you have friends or family who can accommodate you some time if needed? It is important to surround yourself with the right people, to find your “muse”, the people that push you to progress. Follow your inspirations, plan them and if sometimes you don’t believe in it any more, find someone that will be your “coach” and always believe in you. And a last advice to follow after a “bad day” or even every day, list 3 things that made you happy during the day (a good breakfast, a nice attention from someone, something you did…) and you will see that your day was better than what you thought!!

 

Our team: One last word to finish?

 

Loa: Yes, I hope that this interview will help some people to move forward and follow their dreams. During each of my pole camp, I like to share my experiences and make people aware of the beauty of the nature, the richness of the meetings and new friendships, etc. I try to share some part of my dreams with my clients. The choice of my pole camps is always really important to promote a well being feeling and free expression.

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche